HORAIRES d' OUVERTURE DES SITES

LE HANGAR d' AIMA, à SALIES :

Lundi, Mardi, Jeudi, Samedi de 10 heures à 17 heures (journées continues)

ATTENTION : La bourse d'échange - "Le Coin du Trocoeur" du Hangar d'AIMA - n'est ouverte que le Lundi et le Jeudi, de 10 heures à 17 heures,

et tous les premiers Samedis du mois - soit Samedi 4 Novembre - de 10 heures à 17 heures.

LE HANGAR du TROCOEUR, à CAME :

Lundi, Mardi, Jeudi, de 10 heures à 17 heures (journées continues)

et tous les premiers Samedis du mois - soit Samedi 4 Novembre - de 10 heures à 17 heures

LE COIN du TROCOEUR, à BARDOS :

Lundi, Mardi, Jeudi, de 10 heures à 17 heures (journées continues)

Et Vendredi et Samedi, de 14 à 17 heures

Prochaine braderie : Samedi 2 Décembre, de 10 heures à 17 heures

Pour la préparer Fermeture du "Coin du Trocoeur", à partir du Mardi 29 Novembre, 17 heures.

Réouverture : Mardi 5 Décembre, 10 heures.

 

 

 

 

                               

   

ECHOS d'AIMA
Contact

06 83 56 54 49

05 59 56 43 51

aima.letrocoeur@gmail.com

AIMA
au Bourg
64520 CAME

FOYER-URT
Diaporama

AIMA

Jardin du TroCoeur

Recherche



Actualités

Cinq bénévoles d'AIMA se sont rendus en Lettonie et Lituanie du 10 au 19 mai 2017. Trois sont allés à Riga pour rencontrer le directeur de la Croix Rouge de la Lettonie, et visiter plusieurs institutions qui ont reçu des camions de la part d'AIMA ; deux sont allés 6 jours en Lituanie et 4 jours en Lettonie, dans la région de Daugapils, la seconde plus grande ville de Lettonie. 

46 structures ou ONG ont été rencontrées dont environ la moitié ont reçu des camions ces trois dernières années (46 camions envoyés depuis 2015). Les bénévoles ont été accueillis à bras ouverts, souvent hébergés dans les établissements et ont parcouru plus de 3500 kms... 

Ici, Sonia et Inta, la maman de Sigrid, observant un lève-malade hydraulique, matériel très recherché et très utile pour les personnes âgées ou handicapés. 

Le plus intéressant a été les nouvelles rencontres, comme ici avec le directeur de la maison de retraite SENEVITA, qui est le président d'une fédération d'une cinquantaire d'établissements médico-sociaux. 

AIMA a pu expliquer son fonctionnement et sa volonté de trouver une seconde vie pour le mobilier obsolète français, dans des établissements des Pays de l'Est en ayant besoin et acceptant de financer le transport. 

Petras Jurgilas a accepté de transmettre cette information à son réseau. En effet, les établissements ayant reçu un camion de 100 m3 de bonne literie et mobilier n'ont en général plus besoin de matériel. Il est donc important de transmettre les propositions de dons d'AIMA à d'autres établissements. 

Souvent, ce sont les directeurs d'établissements qui nous ont fait rencontrer d'autres collègues, ou leur municipalité. 

AIMA a été très touchée par l'accueil de grande qualité, l'écoute, et la mise à disposition d'interprètes compétents, soit en français, soit en anglais. 

De gauche à droite, Elina, interprête, Olga, directrice du Centre de MEMELE recevant plus de 200 handicapés mentaux, Marie-France, bénévole d'AIMA, Inta, maman de Sigrid, Sigrid, Sonia, Liga, présidente de l'association NSUS, notre chauffeur mis à disposition de Memele, et Pascal, le mari de Marie-France, bénévole d'AIMA, toujours prêt à aider à charger les camions du côté de Dax et Mont de Marsan. 

Il est difficile de citer ici et de remercier toutes les structures qui nous ont accueillis, mais nous avons compté 3 mairies (comme ici, avec le Maire de Rokiskis en Lituanie), plusieurs antennes de la Croix Rouge, plusieurs associations caritatives, de nombreuses maisons de retraite médicalisées, privées, d'état ou communales, et de nombreux centres d'accueil pour les adultes handicapés mentaux, un centre d'accueil d'urgence pour les SDF, un centre d'accueil de jour pour enfants handicapés, une école 24h/24h, trois hôpitaux, une bourse d'échange...

Pour notre culture générale, nous avons souhaité découvrir deux magasins de meubles de seconde vie pour les comparer avec nos recycleries, deux magasins de vêtements de seconde main, ainsi qu'une déchetterie... 

Les visites nous ont permis de constater, par rapport à notre dernier voyage (2013) une évolution très importante de la qualité de vie dans la majorité des établissements, grâce souvent à des budgets européens : installation d'ascenseurs, rénovation des chambres, rénovation des salles d'eau et de douche, espace cuisine autonome, moins de lits par chambre et plus de mobilier fonctionnel, etc...  

Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins

Ce fut un plaisir particulier de retrouver dans une vingtaine de structures le mobilier, la literie, le matériel que AIMA a collectés en France et a envoyé : reconnaître ainsi le mobilier de Thalès, de Pôle Emploi, des apparts city, de la Région Centre, d'un lycée de Poitiers, des hôpitaux d'Angoulême, Béziers, Mont de Marsan, du CHU de Bordeaux et Toulouse, la Tour de Gassies, le mobilier des Ehpad de Châteauroux, des Balcons de Tivoli, de Gradignan, Bordeaux, les rideaux et linge de maison de Messanges, etc... Un grand merci à tous les donateurs ! 

Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins

Accompagnés par la directrice de 4 petites structures médicaux-sociale, nous avons eu l'opportunité de visiter avec elle et ses travailleuses familiales, une dizaine de personnes seules isolées à la campagne ou dans des appartements vétustes. 30 % des maisons en bois ou des appartements dans les campagnes n'ont pas encore l'eau courante. Ils vont chercher l'eau, très pure, des puits et ont les toilettes au fond du jardin... 

Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins
Un voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoinsUn voyage en Lituanie et Lettonie... rencontres avec nos partenaires et connaissances de nouveaux besoins

Cette jolie mamie de plus de 100 ans, vivant seule, autonome, nous reçut en pleurant, disant vouloir mourir, comme son mari, comme son fils... Elle parla aussi de son "diamant", son aide familiale qui s'occupait si bien d'elle une heure chaque jour... Elle nous dit une parole marquante et qui rendit notre travail d'aide matérielle bien modeste : 

"On n'a pas besoin de meubles, ni d'argent, ce qu'on a besoin c'est de relations humaines... " Tellement vrai ! Néanmoins, AIMA, de si loin, ne peut apporter de chaleur humaine, sauf en apportant un peu de confort matériel, aux soignants, comme aux résidents. 

Alors le moment est venu de faire la liste des priorités demandées par les structures rencontrées : 

Des couvertures et du linge de maison : mi-mai, il faisait 14° dans cette maison de retraite de Pavilosta...

Des lits médicalisés électriques et encore plus de matelas. 

Des adaptables pour permettre aux résidents de déjeuner au lit. 

Des chevets et armoires pour ranger les effets personnels. 

Des chaises percées, des chaises de douche et de bains.... 

Des couches

Des armoires à pharmacie, 

Des fauteuils roulants avec repose pieds, des fauteuils électriques, des fauteuils médicalisés de repos... 

Des chariots de ménage.... des tables et des chaises de réfectoire...

Pour finir, des résidents d'un centre d'accueil pour handicapés mentaux en train de semer des pommes de terre pour se nourrir... 

Un grand merci à tous ceux qui travaillent pour améliorer le quotidien des autres, surtout de ceux qui, de part leur naissance, leur handicap ou leur âge, perdent de leur autonomie et de leur vitalité... Bravo à tous les soignants, à tous les responsables qui se battent au quotidien pour embellir la vie. 

Depuis ce voyage, 8 jours après notre retour, nous avons déjà reçu trois demandes officielles d'envoi de camions, une provenant d'une maison de retraite médicalisée, une provenant d'un hôpital de 125 lits et une d'une association qui aide un réseau de petites maisons de retraite dans la campagne Lettone.... Alors, mobilisons nous afin de continuer notre solidarité par le réemploi de mobilier, matériel et linge de maison professionnels. Merci par avance à tous ceux qui seront sensibles à ces besoins.

 



AIMA

Fermer Qui sommes-nous ?

Fermer Le coin du TroCoeur

Fermer Le jardin du troCoeur

Fermer Actions Internationales

Fermer Le Hangar du Trocoeur

Fermer Archives 2012

Fermer Archives 2013

Fermer Le Hangar PRO du Trocoeur, 2016

Agenda
EPILOGUE et INVITATION

EPILOGUE

Voilà !

Ami lecteur, vous venez de survoler quatorze années de notre vie.

Quatorze années de passion pour les Autres et leurs différences. Pour les rencontres et leurs surprises. Pour l'Homme, dans ses misères et ses grandeurs.

Et cela se traduit par nos cinq domaines d'action, chacun portant nos trois repères : solidarité, convivialité, lutte contre des gaspillages.

Vous vous en doutez : la tache est immense, même au niveau qui est le nôtre, même sans supporter la pression de résultats, même si des messages de reconnaissance nous réchauffent souvent le coeur.

Alors, ami lecteur, venez. Venez voir par vous-même, si on ne s'est pas égaré en chemin. Si les buts qu'on poursuit ne sont pas évanescents. Si les valeurs qu'on défend sont encore au goût du jour.

Alors, peut-être, l'envie vous prendra-t-elle de nous accompagner, un temps...

Visites

 329293 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

^ Haut ^