HORAIRES d' OUVERTURE DES SITES

LE HANGAR d' AIMA, à SALIES :

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi et Samedi de 10 heures à 17 heures (journées continues)

ATTENTION : La bourse d'échange - "Le Coin du Trocoeur" du Hangar d'AIMA - n'est ouverte que le Lundi et le Jeudi, de 10 heures à 17 heures,

et tous les premiers Samedis du mois 

LE HANGAR du TROCOEUR, à CAME :

Lundi, Mardi, Jeudi, de 10 heures à 17 heures (journées continues)

et tous les premiers Samedis du mois 

LE COIN du TROCOEUR, à BARDOS :

Lundi, Mardi, Jeudi, de 10 heures à 17 heures (journées continues)

Et Vendredi et Samedi, de 14 à 17 heures.

Prochaine braderie : Samedi 17 Février

L'équipe d'AIMA vous souhaite une très bonne année 2018

 

 

 

 

 

                               

   

ECHOS d'AIMA
Contact

06 83 56 54 49

05 59 56 43 51

aima.letrocoeur@gmail.com

AIMA
au Bourg
64520 CAME

ENTRAIDE
Diaporama

AIMA

Jardin du TroCoeur

Recherche



Actualités

 
AIMA a eu l'opportunité de vider un internat. Le mobilier de collectivité, en bois massif, a été donné par un lycée de Bayonne, pour cause de réhabilitation des locaux. Ce mobilier, la plupart du temps en parfait état, a été envoyé lundi 15 juillet 2013 en Lettonie.
SAM_9947.JPG

SAM_9963.JPG SAM_9965.JPG

Un grand merci aux responsables du Lycée, au Conseil Régional d'Aquitaine, ainsi qu'aux bénévoles qui ont travaillé trois jours complets sous un soleil de plomb pour démonter les lits, et descendre tout le mobilier.

Dès le matin tôt, nous nous sommes retrouvés à une bonne dizaine pour finir de vider les 120 chambres d'internat que le lycée nous a proposé de récupérer afin qu'elles ne finissent pas en déchetterie, mais soient envoyées en Lettonie.

 

SAM_9967.JPG SAM_9953.JPG

 

 

SAM 9984

SAM 9988SAM 9977

Nous étions en train de déguster le délicieux pique-nique préparé et offert par Martine lorsque le camion Lithuanien est arrivé... nous avons donc continué sur la lancée, en chargeant le camion sous la canicule...

Sigrid est partie à toute vitesse chercher un fourgon de sacs de vêtements à Emmaüs Tarnos, pour remplir les armoires, il n'était pas question d'envoyer des armoires vides ! Sylvain, de l'association biarrote "Soleil Bleu" a aussi apporté une voiture pleine de sacs. L'entraide paroissiale d'Anglet a donné de même quelques armoires, chaises et un ensemble de canapés et fauteuils. Nous avions aussi le fourgon d'AIMA rempli de sacs restant de notre braderie de samedi dernier, ainsi que des tables de jardin et divers petits mobiliers... Merci de tout coeur à tous ceux qui ont participé !

SAM_9986.JPG

Merci infiniment à toute l'équipe : Bernard, Marie-Chantal, Joëlle et son ami Michel, qui, du coup, est devenu le nôtre, nos chers papis de Came, fidèles de le début d'AIMA, il y a onze ans ! Georges et Jean-Paul, formidables, Martine et Sigrid, les habituées, Irène, incroyable, toujours en haut en train de combler chaque trou pour ne pas gaspiller une miette de place, Vincent, artiste sculpteur qui a renoncé à une journée de boulot pour venir nous aider, et Marie, étudiante, pour qui c'était le premier camion. Voici le message qu'elle nous a envoyé le lendemain :

"Merci à vous tous ! C'est formidable de faire ça, se sentir pour une fois utile et efficace, c'est exceptionnel au milieu de toutes ces disserts ! J'espère vraiment que j'aurai le temps de revenir assez vite !"

SAM_0003.JPGSAM 0014

SAM 0005

 

Nous avons pris le temps de ranger chaque bois de lits, têtes et pieds de lits, sommiers, matelas... afin d'économiser la place...

SAM 9995

SAM 0018SAM 0020

SAM 0021Bernard est arrivé en fin de journée pour apporter le tampon d'AIMA et les infos pour remplir les documents de transport international... Nous attendions le camion pour le lendemain, il a fallu assurer le changement à l'improviste.

SAM 0026

VSAM 0030ers 19 heures, lorsque nous avons fermé les portes, quel bonheur d'avoir réussi à relever le défi, à sauver de la déchetterie cet excellent matériel, et surtout à envoyer ce mobilier en Lettonie où il connaîtra une seconde vie...

 

Nous ne savons pas encore comment nous allons réussir à payer le transport, mais ce n'est pas grave, nous nous battrons pour trouver les fonds, sans compter nos heures de bénévolat, en sollicitant peut-être aussi des subventions pour couvrir une partie des frais.... Si quelqu'un a une idée, nous sommes preneurs !

 

 

Encore une belle journée, vraiment mémorable ! Martine part en Lettonie en août et nous rapportera des nouvelles de ce 33ème camion d'AIMA qui va dans la région de Aglona !