HORAIRES D' OUVERTURE DES RECYCLERIES

LE HANGAR d' AIMA, à SALIES et son Coin du Trocoeur : 

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi et Samedi de 10 heures à 17 heures (journées continues)

ATTENTION : La bourse d'échange - "Le Coin du Trocoeur" du Hangar d'AIMA - est ouverte  Lundi et  Jeudi, de 10 heures à 17 heures, et Samedi, de 14 à 17 heures. 

 

LE HANGAR d' AIMA, à CAME et sa boutique :

Lundi, Mardi, Jeudi, de 10 heures à 17 heures (journées continues)

Et le premier Samedi de chaque mois, soit le Samedi 6 octobre

LE SAMEDI 10 NOVEMBRE, GRANDE FETE POUR LE 1er ANNIVERSAIRE DU HANGAR D'AIMA DE SALIES : animations diverses et variées, repas, buffets, ... : programme à venir, mais vous pouvez déjà bloquer la date !

   

ECHOS d'AIMA
Contact

06 83 56 54 49

05 59 56 43 51

aima.letrocoeur@gmail.com

AIMA
au Bourg
64520 CAME

TROCOEUR
Diaporama

AIMA

Recherche



Actualités

Superbe journée d'automne !

SAM_1661.JPG SAM 1664

Pendant que l'équipe du Coin du Trocoeur installait la collection d'hiver, que l'équipe du Jardin du Trocoeur accueillait le groupe du GEM, l'équipe du Hangar du Trocoeur organisait ce matin le vidage d'une maison à Bayonne. Merci à Joëlle qui a mobilisé 5 personnes ! Nous avons été largement déçus, beaucoup de meubles trop anciens et attaqués par les vers ont fini à la déchetterie, on ne peut pas gagner à tous les coups !

SAM 1666

On s'est remonté le moral cet après-midi : alors que Joëlle et Sonia allaient visiter une maison à Cauneille et récupéraient un fourgon de bon matériel, six ados de l'ITEP, accompagnés de Christian et Sigrid, ont récolté des dizaines de courges, citrouilles et potirons sur un immense tas de fumier de cheval mis à disposition d'AIMA par Manu et Sylvie, à Came !!

SAM 1671

Magnifique récolte recueuillie dans la bonne humeur par nos jeunes vaillants !

SAM 1676SAM 1678

Décharger le fourgon, ranger le mobilier, monter des étagères, et puis goûter ensemble... avec tous ces p'tits gars, ça fait un bien fou, pas vrai les filles ??? Et oui ! Laure, Joëlle, Kiki, Sonia, Jeanine, Irène, Christiane, Sigrid... les bénévoles "déménageurs" du Hangar se conjuguent trop souvent au féminin... Au secours, on voudrait bien des gars, comme ce matin, c'était royal : Adrien, Mitch, John, Loïc.... Ils habitent sur la côte, Came c'est trop loin pour eux !

SAM 1690

Bref, on garde le sourire et le moral... Demain on repart pour vider deux apparts à Bayonne, pas le temps de se plaindre ! C'est reparti les nanas !

SAM 1695bisSAM 1697

Les ados ont emporté une petite courge pour faire de la bonne soupe pour tout l'ITEP !

 

 


Ce vendredi 11 octobre, à partir de 7 heures et demi, la dizaine de bénévoles d'AIMA, rejoints par Bernard et Célé, a commencé à démonter et attacher les lits médicalisés donnés par l'hôpital Pellegrin de Bordeaux.

SAM_1616.JPG

Il faut attacher les lits pour faciliter le chargement et ne pas perdre de pièces, ôter les têtes et pieds de lit, les barres de côté, désinfecter les matelas. Puis Brice, le cariste mis à notre disposition par l'hôpital, a épargné nos bras en hissant tous les lits un à un à bord du camion. Inars, Oscar et Irène, aidés par le chauffeur lituanien qui communiquait en russe avec Oscar, relevaient chaque lit, y encastraient les barrières et autres petits matériels, puis les couvraient jusqu'au toit de matelas anti-escarres...

SAM 1628SAM 1630

Le camion ira à l'hôpital de MADONA, visité par quatre administrateurs d'AIMA lors de leur séjour en Lettonie du 17 au 25 septembre dernier. La commune de Madona et la direction de l'hôpital travaillent main dans la main. Il est prévu que l'hôpital donne aux services sociaux leurs anciens lits lorsqu'ils installeront les lits hydrauliques et les matelas anti-escarres offerts par le CHU de Bordeaux. La facture du transport sera directement réglée par l'hôpital, tellement leur besoin en mobilier médicalisé (lits, tablettes à roulette, tables, tables de nuit, etc...) est important.
SAM 1632
AIMA est venu des Pyrénées Atlantiques avec son fourgon rempli de sacs de vêtements triés et donnés par le magasin solidaire "Le Coin du Trocoeur", créé en 2009 par AIMA à BARDOS (64520). Ces vêtements ont rempli les espaces vides entre les lits et seront distribués aux familles nécessiteuses de cette ville que AIMA aide pour la première fois, grâce au réseau de la Croix Bleue Internationale.

SAM 1636

Un repas pris sur le pouce a permis aux équipes de reprendre des forces...

SAM 1641

A quatre heures, les portes se refermaient... les documents de transport remplis, les consignes données au chauffeur d'avertir les destinataires la veille, puis quelques heures avant son arrivée... Il leur faudra un grand espace pour décharger et surtout autant de bras vaillants que ceux d'AIMA.

SAM 1648SAM 1649

Un grand MERCI à tous ceux qui ont permis à un tel projet de se réaliser, et surtout à la direction de l'Hôpital Pellegrin qui a accepté de céder ce mobilier encore en excellent état, plutôt que de le jeter.

SAM 1654

Rendez-vous très vite pour avoir des nouvelles de nos amis Lettons.

 


DébutPrécédent10 pages précédentes [ 41 42 43 44 45 46 47 48 49 ] SuivantFin

AIMA

Fermer Qui sommes-nous ?

Fermer Le coin du TroCoeur

Fermer Le jardin du troCoeur

Fermer Actions Internationales

Fermer Le Hangar du Trocoeur

Fermer Archives 2012

Fermer Archives

Fermer Archives 2013

Fermer Le Hangar PRO du Trocoeur, 2016

Agenda
EPILOGUE et INVITATION

EPILOGUE

Voilà !

Ami lecteur, vous venez de survoler 16 années de notre vie.

Seize années de passion pour les Autres et leurs différences. Pour les rencontres et leurs surprises. Pour l'Homme, dans ses misères et ses grandeurs.

Et cela se traduit par nos cinq domaines d'action, chacun portant nos trois repères : solidarité, convivialité, lutte contre des gaspillages : Le Hangar d'AIMA de Came avec sa boutique de vêtements, chaussures... et sa recyclerie de bric à brac et mobilier de particulier, Le Hangar d'AIMA de Salies de Béarn avec son Coin du Trocoeur, sa recyclerie de mobilier professionnel et sa recyclerie de mobilier de particuliers. 

Vous vous en doutez : la tâche est immense, même au niveau qui est le nôtre, même sans supporter la pression de résultats, même si des messages de reconnaissance nous réchauffent souvent le coeur.

Alors, ami lecteur, venez. Venez voir par vous-même, si on ne s'est pas égaré en chemin. Si les buts qu'on poursuit ne sont pas évanescents. Si les valeurs qu'on défend sont encore au goût du jour.

Alors, peut-être, l'envie vous prendra-t-elle de nous accompagner, un temps...

Visites

 427054 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

^ Haut ^